• 6046 visits
  • 198 articles
  • 4589 hearts
  • 1262 comments

Confessions intimes. 04/12/2013

Je suis bouleversée à chaque fois! Tellement bouleversée... Et, quelques instants plus tard, totalement affolée! Il est impensable d'être blasée par un geste d'amour comme celui-ci. C'est un véritable cadeau et une responsabilité aussi. On ne veut pas décevoir ni se décevoir. On a donc un an pour se préparer à embrasser le regard de tous ceux qui ont la générosité d'attendre.
Le monde a toujours été dur. Sous certains aspects, il l'est peut-être moins aujourd'hui, même s'il est autrement cruel. Moins solidaire, plus solitaire aussi. Je ne peux que penser à ceux qui sont bien plus malheureux, dans le besoin ou cloués sur un lit d'hôpital, et me dire qu'il faut affronter la vie et trouver des pépites dans des moments simples, ces moments qui sont souvent à portée de soi, mais qu'on ne voit plus. Être aimé de quelqu'un ou d'un plus grand nombre reste l'essentiel de la vie. Se préoccuper d'autrui rend meilleur.
 
Mylène.

Sa naissance... 05/12/2013

Mylène Gautier est née le 12 septembre 1961 à Pierrefonds (arrondissement de Montréal) au Québec. Benjamine d'une famille de quatre enfants, son père (Max Gautier) est ingénieur aux ponts et chaussées et travaille à la construction du barrage de Manicouagan. Sa mère (Marguerite Martin), quant à elle, s'occupe de leurs enfants. 
Dans des conditions aisées, Mylène grandit tranquillement au milieu de ses frères et s½urs. De son enfance, elle aime dire qu'elle ne garde que peu de souvenirs, si ce n'est la blancheur de la neige qu'elle mangeait ainsi que le sirop d'érable.
Mylène cultive déjà un goût immodéré pour les animaux, qui lui donnera plus tard, l'envie de devenir vétérinaire. A l'école, Mylène est une élève plutôt distante et renfermée. 
Au début des années 70, Mylène et sa famille reviennent en France. Ils s'installent en région parisienne à Ville d'Avray. Mylène vit très mal cette transplantation qui la marquera à jamais. L'isolement des banlieues remplace un univers canadien beaucoup plus convivial. Mylène, se rend souvent à l'hôpital de Garches pour rendre visite aux enfants malades. Son amour pour les animaux l'amène à s'inscrire aux cours d'équitation du Cadre Noir à Saumur. Puis, à 18 ans, le 14 septembre 1979, elle quitte le lycée après avoir passé deux journées en terminale littéraire.
Mylène décide alors de se lancer dans une carrière artistique.

Le commencement. 05/12/2013

Mylène décide alors de se lancer dans une carrière artistique. Elle débutera par le théâtre, s'inscrit au cours Florent et suit l'enseignement du comédien Daniel Mesguish. On sait qu'elle y joua entre autre une scène du rôle de Zézètte dans Le père Noël est une ordure, avec Thierry Mugler, également élève à l'époque. Plusieurs petits boulots lui assurent un peu d'argent de poche ; assistante d'un dentiste puis d'un gynécologue. Elle tâte aussi au monde du mannequinat ainsi que celui de la pub. Tout d'abord en presse avec une publicité pour les meubles Ikéa, puis apparaît à la télévision dans trois spots : un pour les ciseaux Fiskars, un pour le Loto et un autre pour la lessive Le Chat.
Parallèlement, elle se forge sa propre identité littéraire en dévorant les oeuvres fantastiques d'Edgard Allan Poe et la poésie de Baudelaire. C'est à cette même époque qu'elle fait une rencontre capitale pour sa vie future : celle de Laurent Boutonnat...

Ses premiers pas à la télé. 06/12/2013

Quand Mylène Farmer faisait dans la pub...

Ses débuts dans la chanson. 06/12/2013

Mylène Farmer fait ses débuts dans la chanson en 1984, suite à un casting organisé par un jeune auteur-compositeur, Laurent Boutonnat, désireux de trouver une interprète pour sa chanson Maman a tort. Elle choisit son nom de scène en hommage à Frances Farmer, une actrice américaine des années 1930 au destin tragique. Après avoir essuyé de multiples refus de maisons de disques durant une année, la chanteuse signe chez RCA et, avec l'aide de son jeune manager, Bertrand Le Page, la chanson devient petit à petit un des tubes de l'été 1984.
Maman a tort est une chanson de Mylène Farmer et 1e single de Mylène Farmer, paru en mars 1984. Cette chanson aux allures de comptine raconte les amours saphiques d'une jeune fille, internée dans un hôpital, pour une infirmière. D'abord édité chez RCA (1e maison de disques de la chanteuse), ce titre sera par la suite intégré à l'album Cendres de lune dans une nouvelle version, en 1986.
A l'origine, Maman a tort devait bénéficier d'un tout autre clip, qui n'a pas été tourné par manque de moyens. L'histoire de ce clip avorté collait parfaitement à la chanson, puisqu'on y voyait Mylène dans un hôpital psychiatrique, se rapprochant de son infirmière sous l'½il désapprobateur de sa mère. La scène finale nous montrait la chanteuse en train de courir, bousculant tout le monde, pour se jeter du toit de l'hôpital. Un story-board de ce premier scénario avorté a même été réalisé.

 « Si les gens préfèrent attribuer à cette chanson un sens pervers, ça les regarde ! »